Contact

mail@gemini-theme.com
+ 001 0231 123 32

Info

All demo content is for sample purposes only, intended to represent a live site. Please use the RocketLauncher to install an equivalent of the demo, all images will be replaced with sample images.

13230119 1037970276268753 8266382220588342716 nLe 9 mai 1989, le parc Big Bang Schtroumpf ouvre ses portes avec pour figure de proue un monstre de bois : l’Anaconda. L'attraction est située alors dans la zone Le continent sauvage, aujourd'hui renommée Le monde de l'aventure.

Bien que l’attraction soit aujourd’hui décriée pour son manque de confort, le public y est très attaché et elle demeure l'emblème du parc.

 

De la construction à nos jours

L’attraction longe toute la partie Est du parc et devait, à l’origine se nommer “Diplodocus ou le géant d’Europe”. En effet, à l’ouverture, Anaconda étaient les uniques montagnes russes en bois de France (jusqu’à l’ouverture du Tonnerre de Zeus au Parc Astérix en 1997) et les plus hautes d’Europe (jusqu’à l’ouverture de Colossos à Heide-Park en 2001).

L’attraction a été construite par Spie, une entreprise qui n'est pourtant pas spécialisée dans le domaine des attractions, mais dans les domaines du génie électrique, mécanique et climatique, de l’énergie, des réseaux de communication.

Le designer et ingénieur William Cobb signe les plans de l'attraction. Il est également l'auteur de ceux du Monstre ouvert en 1985 à La Ronde (Québec) qui partage comme autres caractéristiques d'être des montagnes russes en bois et de proposer des trains D. H. Morgan Manufacturing (aujourd’hui Chance Morgan). Les plans d’Anaconda sont les avant-derniers à avoir été conçus par William Cobb, mais Anaconda est sa plus récente construction encore en exploitation.

 

Image00173

 

Les trains

Le coaster possédait à l’origine deux trains. Si l’un tourne toujours sur l’attraction, le deuxième n’est plus apparu depuis un incident survenu il y a une vingtaine d'années.

En effet, l’Anaconda a vu ses deux trains se télescoper en gare.

Pour la petite histoire, au moment de l’incident, la technique est appelée pour un train bloqué en gare (l’autre attendant patiemment sur les freins juste avant la gare). Les techniciens évacuent tout d’abord le train coincé en gare, avant de “rebooter” le système, pour parvenir enfin à lancer le train sur le lift. Le train s’était arrêté quelques centimètres avant le capteur, ce qui ne permettait pas à l’automate de détecter sa présence en gare.

Problème: le train bloqué sur les freins n’a, lui, toujours pas bougé malgré les tentatives des techniciens présents sur place. La décision est prise d’évacuer immédiatement le train.

Le train bloqué dans les freins sera percuté par le train lancé à vide sur le parcours.

Cet incident a, par la suite, nécessité d’assez lourds travaux de réparation, sur le train mais aussi sur la structure du coaster à l’endroit de l’incident.

Fort heureusement, cet incident n’a fait aucune victime, les trains étant tous deux vides au moment du choc.

Depuis ce jour donc, un seul train circule sur l’attraction. Le deuxième train est stocké en pièces détachées dans les backstages du parc.

 

966937 504010602998059 1928345543 o

977970 504010679664718 834334085 o

 

Du fait de son temps de parcours relativement long, et son débit réduit lorsque les wagons sont condamnés par des sacs de sable, les temps d’attente peuvent vite devenir importants.

A ce titre, bon nombre de visiteurs se demandent pourquoi n’y a t-il qu’un train sur le parcours (certains ont sûrement le souvenir des 2 trains en exploitation).

Pour espérer revoir le 2e train sur le parcours, le parc devra donc faire changer son process afin de passer à un freinage entièrement automatisé.

 

1026064 423944791041836 891478927 o

 

L'entrée de l’attraction est ornée par l’imposante statue d’un anaconda enroulé dans un arbre, et est dotée d’un effet brumisateur, activé lors des journées chaudes (Anecdote: Les yeux de la statue sont initialement composés de deux LEDs rouges !). La file d'attente est constituée d'une allée en goudron, d'un escalier en bois et d'un plancher qui mène aux différentes portes d'embarquement. Au niveau de la sortie on peut apercevoir le boîtier comportant la caméra pour les photos onride, en vente un peu plus loin.

 

12188030 925257430873372 6268838661043821998 o

 

Actuellement, avec ses 36 mètres de haut, l'attraction est le plus haut circuit de montagnes russes en bois de France et le 4e d'Europe. Mondialement, elle est classée 20e.

 

467961 504003252998794 956574008 o

 

La vitesse exacte de l'Anaconda est sujette à question. En effet, les dépliants du parc ont toujours annoncé une vitesse de 110 km/h, qui doit être la vitesse donnée par le constructeur Toutefois, cette vitesse est très certainement exagérée et doit avoisiner les 90 km/h quand on se base sur des montagnes russes en bois de taille équivalente.

Le 21 juillet 2016, l’attraction se voit attribuer le label “Patrimoine du XXe siècle” par la signature d’une décision préfectorale. Le label patrimoine du XXe siècle est une mesure visant à mettre en valeur l'architecture du XXe siècle et à sensibiliser le public. Il met en avant les édifices ou ensembles les plus remarquables de cette période, notamment (mais pas uniquement) du point de vue de l'innovation technologique, aspect particulièrement important dans le cas de l’Anaconda (voir notre article complet).

 

Problèmes techniques

La hauteur de la première bosse pose des problèmes depuis plusieurs années. En effet, dans les années 2010, le train ne peut effectuer son parcours à vide pour cause d'usure de la voie, c'est pourquoi des sacs de sable sont disposés au fond de certains wagons, pour augmenter constamment le poids du train et donc sa vitesse sur le parcours. Suivant la température et le nombre de visiteurs attendus, le premier et le second wagons peuvent être condamnés et remplis de sacs afin d'éviter un arrêt sur la première bosse du circuit par manque de vitesse. Cela n’engendre aucun risque pour le visiteur, la bosse étant dotée d’Anti-Rollback (système empêchant le train de repartir en arrière).

 

Réparations et remise en état

Début 2013, la TÜV (organisme de contrôle indépendant certifiant la sécurité et la conformité des attractions chaque année) annonce son verdict : Anaconda nécessite des travaux obligatoires.

Pour pallier les problèmes , la direction fait alors appel à l'entreprise spécialisée dans les montagnes russes Great Coasters International pour retravailler l'attraction.

Les travaux débutent le 6 mai 2013 et consistent en :

  • remise en état des voies ;

  • changement des roues ;

  • alourdissement du train.

 

1888672 641652365900548 832339678 n

 

D'une durée de trois à quatre semaines, les travaux sont terminés pour l'ouverture du parc le 1er juin 2013. La direction de celui-ci précise que l'entreprise reviendra pour deux autres phases de travaux réparties sur trois ans (fermetures hivernales 2013-2014 et 2014-2015).

Par la suite, le circuit bénéficiera encore de travaux durant les intersaisons 2013-2014 (par GCI), 2014-2015 (par Voltige). Malgré ces rénovations hivernales, et à cause de négligence de la part de Voltige, l'attraction aura besoin urgemment de travaux en 2015. La Direction décide donc de ne pas l'exploiter sur toute l'année.

Pour pallier sa fermeture pendant la saison, le manège Air One Maxxx du constructeur KMG est loué dès le début de l'été pour compléter l'offre.

L’attraction connaîtra une rénovation lors de la fermeture hivernale 2015-2016, lui permettant de réouvrir ses portes au public pour la saison 2016.

 

Après toutes ces explications, on embarque ?

Commentaires :


Deprecated: Directive 'allow_url_include' is deprecated in Unknown on line 0